ob_68fcc8_revue-de-presse2

L’ESS au coeur des défis territoriaux

L’ADT Inet, forte du symposium organisé en 2014 en collaboration avec l’Institut Supérieur de Management de l’Université de Saint Quentin en Yvelines sur le thème « Pour un management social et solidaire », reste fidèle à l' »ESS »! Et se réjouit que le labo de l’ESS, via son président Hugues Sibille, vante les mérites des territoires comme laboratoires expérimentaux des transitions et louent les expériences locales d’économies de proximité qui contribuent à réduire les inégalités territoriales. Voir l’article ICI

Annick Girardin à la manœuvre

Suite à l’accueil de Mme La Ministre par le CSFPT, celle-ci a apporté quelques précisions sur les sujets d’actualité: rapport sur le temps de travail, diversification des recrutements dans la fonction publique, laïcité, « nouvelles méthodes de production des services publics, développement de l’apprentissage,égalité réelle en outre-mer, en présence de Philippe Laurent et de représentants syndicaux dont certains ont condamné le « fonctionnaire bashing »; Voir l’article ICI.

A propos du « fonctionnaire Bashing »

Une jolie initiative en Wallonie pour mieux faire comprendre les services publics AU public et réhabiliter les agents…Voir l’article ICI

A noter également la parution d’un ouvrage  » Il est 5 heures, Paris s’éveille » – Mémoire d’une balayeuse d’Anna LIVART, qui retrace le parcours atypique d’une étudiante en communication Néerlandaise, qui choisit le métier de balayeuse à la Ville de Paris, une façon originale de réhabiliter, s’il en était besoin, un métier essentiel au service public et de saluer le professionnalisme et la fierté des agents qui l’exercent. A suivre, un autre ouvrage sur le métier d’agent de la restauration scolaire. Une expérience à découvrir ICI

L’administration territoriale de l’Etat relève les défis du numérique !

C’est ce que tente de faire le rapport de l’IGA et de l’IGF remis au Premier Ministre sur la transition numérique, qui pointe les nombreux défis à relever par les services territoriaux de l’Etat et qui met aussi en évidence la nécessité de changer les pratiques managériales, impulsées au plus haut niveau hiérarchique, afin de valoriser davantage les expertises et la créativité des agents de ces services en ouvrant le champs à l’expérimentation. Une proposition qui pourrait susciter de l’intérêt dans nos collectivités territoriales, qui doivent aussi davantage s’appuyer sur l’intelligence et la créativité des agents territoriaux, par des pratiques managériales plus participatives. Lire l’article paru dans la Gazette des Communes ICI

 

 

Share.

Comments are closed.