fonction-publique-1

On en pense ce que l’on en veut. Pour ou contre l’homme présidentiel. Pour autant, le discours que François Hollande a tenu à l’occasion de la semaine de l’innovation publique a une vraie âme républicaine et fait partie des textes fondateurs de nos missions de service public. A l’heure où le statut est mis en cause, où les perspectives de suppressions de centaine de milliers de postes de fonctionnaires se profilent, il est tant de plonger dans le vrai débat technique et les fondements du système de valeurs qui anime le service public.

Le statut n’est pas un épouvantail irréformable. Il a bénéficié depuis 30 ans de 255 modifications législatives. C’est dire sa capacité d’adaptation. Il prescrit des droits et des devoirs pour les agents publics,  confirmés par la récente loi déontologie. Il permet au quotidien de piloter des équipes pour dispenser des services de qualité auprès des usagers. des missions dans l’ombre, continues, avec un véritable esprit d’engagement pour la chose publique.

Rien n’est immuable, tout se transforme, tout s’adapte. Le statut n’est pas antinomique d’agilité, de réactivité, d’efficacité. Cessons de lui valoir de mauvais procès et faisons-on bon usage. Il est garant d’une continuité de service et définit un socle de valeurs de probité, d’équité, de loyauté qui permet aux élus de disposer d’équipes fiables et impliquées.

Téléchargez le discours

 

Share.

Comments are closed.