Transformer les différences en complémentarités – L’art de la collaboration au travail

« Les choses ne changent pas, change ta façon de voir, cela suffit. » Lao Tseu

Faire du séminaire annuel des 100 managers de la Direction un réel moment de découvertes, d’apprentissages, de partage d’expérimentations et d’évolution dans la manière de travailler ensemble : tel est le défi que s’est fixé cette entité du Ministère de l’économie et des finances. C’est ce retour d’expérience sur 2 années consécutives que nous sommes heureux de partager avec vous.

Qui n’a jamais vécu un séminaire de direction, nécessaire pour partager l’information, mais subi comme un enchainement de présentations plus ou moins stéréotypées, plus ou moins vivantes, que l’on critique mais auxquelles on s’adonne aussi ?

Mais comment faire différemment ?

Comment oser un peu d’inédit sans prendre le risque d’un flop magistral ou de critiques acerbes ? Comment transposer ces prises de conscience d’un jour dans les pratiques quotidiennes pour améliorer la cohésion et la collaboration entre les équipes ?

C’est ce qu’a voulu tenter cette sous-direction à travers l’évolution de l’organisation de son séminaire annuel. Avant de nous pencher sur la recette, regardons les ingrédients utilisés.

  • L’envie d’un responsable d’oser faire différemment après s’être lui-même ouvert à de nouveaux apprentissages ;
  • Sa capacité à s’entourer d’un groupe moteur pour innover ;
  • La recherche d’un regard extérieur, avec des consultants-coachs connaissant par leur vie professionnelle antérieure les enjeux et les modes de fonctionnement du secteur public, et ayant acquis une expertise dans l’accompagnement des évolutions des individus, des équipes et des organisations ;
  • Un travail de clarification du cadre à donner, sur les intentions, le cap et les objectifs à atteindre ;
  • La confiance et la liberté d’initiatives accordées à ces personnes dans ce cadre donné ;
  • L’acceptation de la dimension « temps » dans le changement : savoir impulser, laisser le temps de comprendre, mûrir et s’approprier les apprentissages, tirer les enseignements des expériences précédentes pour faire évoluer ses pratiques dès que l’occasion se présente.
Que s’est-il donc passé de différent pendant ces séminaires ?
  • 2018 a été l’occasion d’aborder la thématique « Le management à l’ère du digital – l’art d’explorer ses pratiques managériales ».

Après quelques apports de fond par les consultants-coachs, tous les participants ont accepté une expérience inédite : relever un défi à première vue un peu loufoque, en sous-groupes de 20 avec des collègues d’autres bureaux, avec lesquels ils n’avaient pas l’habitude de travailler, dans des modalités innovantes et sortant du contexte de leur quotidien Pour une fois, le résultat n’avait aucune importance, car l’enjeu n’était pas de trouver une solution. L’objectif était de se découvrir soi-même (« j’ai une créativité que je ne soupçonnais pas ! » ont dit certains à l’issue), de comprendre les aptitudes naturelles de ses collègues, leurs apports dans un travail collaboratif sous contrainte de temps, et la complémentarité entre les uns et les autres (« waouh, comment a-t-on réussi à produire cela ensemble ! » fut un retour assez unanime).

  • Le cru 2019, dans la continuité et la cohérence de 2018, a permis d’aller un cran plus loin, avec de nouvelles explorations autour de la thématique : « Transformer les différences en complémentarités -l’art de la collaboration au travail ».

 

Il a commencé dans un premier temps par les activités suivantes :

  • Des temps simples, structurés, bien pensés et forts démontrant l’air de rien que la qualité des interactions humaines dans un contexte professionnel commence par des actes simples et essentiels : profiter d’espaces et de temps dédiés aux échanges informels qui font le socle fertile des relations humaines collaboratives (par exemples : immersion dans le séminaire, temps du déjeuner, stimuler les rencontres croisées).
  • La co-construction des rapports d’activité des bureaux pour favoriser le travail collaboratif et la transversalité : éviter ainsi les discours verticaux, travailler en intelligence collective grâce à des élaborations et restitutions croisées (des chefs de bureaux présentant les bilans d’équipes différentes de la leur et permettant ainsi une meilleure compréhension inter-bureaux).
  • L’engagement de membres de la sous-direction ayant accepté de changer de posture pour adopter la casquette de facilitateur, et animer les travaux des groupes dans la construction de leurs rapports d’activité.

La 2ème partie de séminaire fut tournée vers une autre expérimentation, celles des préférences naturelles des différentes personnalités grâce à des clés de compréhension inspirées des approches « MBTI » et « Management par les talents ». Elle consistait à faire percevoir les différents modes de prise de décision, les différents besoins relationnels, les modes de planification et d’organisation préférentiels, ….. tout cela à travers des expérimentations en ateliers, agrémentées d’apports théoriques et de discussions. Une autre série d’ateliers a été programmée, dont la diversité des animations a permis non seulement aux participants de découvrir de nouvelles manières d’animer des réunions (de réflexion, de prise de décision, etc.) mais aussi de traiter des sujets faisant l’actualité de la Direction : les relations inter-bureaux ; le besoin de montée en compétences ; la planification des activités ; l’innovation.

Ces occasions ont constitué de réelles opportunités pour rassembler, faire prendre conscience et envisager de nouvelles pratiques au quotidien, par le biais d’expérimentation profonde de sens dans un cadre léger et ludique, autour des différences de fonctionnement, des apports possibles de chacun dans un travail collaboratif, de la manière de faire un pas vers l’autre pour favoriser des coopérations fructueuses ; dans le respect des besoins et limites de chacun afin que « ce chacun » puisse donner le meilleur de soi.

Et vous, qu’avez-vous envie d’améliorer dans le fonctionnement de vos équipes ?

Article rédigé par Maria AKBARALY, Bénédicte BARADEL, Hervé BERAUD, Virginie SUZOR, membres du collectif Equ’entiel, une alliance de compétences pour réussir vos transformations

Consultants coachs spécialisés dans l’accompagnement des évolutions du secteur public

Share.

Comments are closed.