Territoires durables et une seule santé : un enjeu pour repenser et évaluer les politiques publiques ?

Une seule date à retenir : celle du 18 octobre 2022…à Paris (75013 au siège du groupe VYV )

L’ADT INET et le laboratoire de recherche LAREQUOI de l’Université de Versailles St Quentin-en-Yvelines poursuivent un partenariat depuis de longues années, lequel a donné lieu à plusieurs symposium, le dernier en date ayant porté sur le thème des territoires et organisations responsables, en collaboration avec l’Observatoire de la Responsabilité Sociale des Entreprises.

Le nouveau symposium intitulé : » Territoires durables et une seule santé : un enjeu pour repenser et évaluer les politiques publiques ? » s’inscrit dans les programmes de recherche du Larequoi sur les approches intégrées en santé et dans le fil rouge sur la transition de l’ADT INET. Ce dernier est issu de son manifeste : »Anthropocène et pouvoir d’agir » et est au cœur du Cycle Supérieur de la Transition de l’INET. Il intéresse également le monde assurantiel et en particulier les structures mutualistes avec une implication forte de la Mutuelle Nationale Territoriale et du groupe VYV promoteur via Arcade VYV du label logement-santé.

La santé a acquis des lettres de noblesse à l’occasion de la pandémie et mis en lumière l’influence de l’homme sur son environnement. A cette occasion, le  concept d’une seule santé, en vigueur depuis 2004, repris par des organismes internationaux sous l’intitulé « one health », valorise une approche globale de l’interaction de l’homme avec son écosystème.

Les collectivités locales ont mis en oeuvre des politiques de santé publique depuis de nombreuses années à travers notamment des centres communaux de santé pluridisciplinaires, des services communaux d’hygiène et de santé.  Mais de plus en plus, elles prennent conscience d’intégrer le concept de santé au coeur de leurs politiques publiques dans une vraie démarche intégrée et préventive. Si l’on faisait des études d’impact en matière de santé, on toucherait aux politiques d’aménagement des espaces publics, de transports, de constructions bâtimentaires, de restauration collective, d’éducation, d’accès aux soins et bien d’autres…Mais ce levier n’est pas souvent mis en lumière.

Comment faire de la santé un axe majeur de la qualité de vie territoriale ? Comment mettre en mouvement les acteurs d’un territoire autour de la question de la santé dans un souci de responsabilité sociale et environnementale ? Comment impliquer et piloter les organisations pour prendre en compte cette dimension transverse de la santé dans les politiques publiques ? Comment agir sur les déterminants de la santé ?

C’est ce à quoi va s’attacher ce symposium qui s’articulera autour de 3 thèmes majeurs :

« Une seule santé » : un concept au service des territoires que développeront Serge Morand, chercheur en écologie de la santé au CNRS, Virginie Migeot de l’Inserm et François Coleno, Directeur de recherche à l’INRAE qui joindront approche théorique et cas pratiques.

La fabrique de la santé sur les territoires : au cœur de la transition

Plusieurs monographies vidéo permettront de rentrer au cœur des territoires dans des expériences où la santé est au coeur des de politiques publiques portées par des collectivités de tout type et toute taille sur des projets d’aménagement, de mobilité, de développement durable intégré…

Une projection qui permettra d’introduire une table ronde pour tirer les enseignements de cette expérience avec Corinne Rochette, Professeur des Universités à l’IAE de Clermont Ferrand, Maude Luherne, Directrice du réseau français des Villes-Santé de l’OMS et Jacques Wolfrom, Directeur général d’Arcade VYV.

  – L’évaluation d’impact santé : une nouvelle approche des politiques publiques

Cette  partie nous conduira vers un nouveau modèle d’évaluation porté par Françoise Jabot, professeur de l’EHESP, Sébastien Lodeiro, pilote du dispositif COMODEIS, permettant d’assister les collectivités pour évaluer les effets potentiels de leurs projets d’aménagement du territoire sur la santé , Christine Ferron , déléguée générale de la Fédération Nationale  d’Education de de promotion de la Santé.

  – Et après? Comment préparer aujourd’hui pour faire mieux demain?

Viviane Bayad, cheffe de projets nationaux transverses au CNFPT, Christian Hervé, professeur de médecine à l’UFR Simone Veil (Université de Versailles St Quentin en Yvelines et Julien Husson, Maire-Adjoint de la Ville de Metz apporteront   leur regard sur la prise en compte opérationnelle des déterminants de santé dans les politiques publiques et notamment en matière de formation.

Avec une conclusion pilotée par Céline Mougard, coordinatrice du Contrat Local de Santé du Niortais, et membre actif du comité de pilotage de ce symposium.

Elus, managers, universitaires croiseront donc leur regard pour mobiliser les acteurs sur la Santé qui reste encore un impensé des politiques publiques à l’heure où l’urgence de la Transition suppose des démarches intégrées.

A suivre et consommer sans modération    A lire ICI

Share.

Comments are closed.