democratie participative

Mort à la morosité! Passons à l’acte, redynamisons une démocratie en péril, régénérons nos organisations avec des méthodes collaboratives innovantes. Tel a été le ton de ce millésime 2014 des ETS.

Les ETS 14 : un millésime marqué par l’innovation dans le mode de diffusion de la connaissance. Quelle fraîcheur que de profiter de l’effet miroir de deux personnages de théâtre en plénière, prompts à forcer le trait en dénonçant nos immobilismes, nos frilosités, parfois nos détresses dans la gestion des hommes et des femmes au sein de nos organisations ! Quel plaisir de redevenir étudiant pour travailler en groupe et redécouvrir des méthodes collaboratives actives. Elles seront utiles à transposer pour accompagner les changements de fond que nos organisations connaissent à la faveur de nouvelles gouvernances en collectivité et des fusions présentes et à venir du fait de la finalisation des intercommunalités ou des futures application de la loi NOTR. Quel bonheur d’assister à des ateliers régénérants centrés sur la démocratie citoyenne et qui redonnent espoir dans les forces vives de la République ! Des ETS marqués donc par une lutte acharnée contre la morosité, dans une ambiance toujours aussi conviviale.

 Aux armes citoyens: un atelier organisé par l’ADT INet

Attardons nous sur l’atelier que Laurence Malherbe, au nom de l’ADT Inet, a organisé avec la complicité de Marcel Guenoun (Maître de Conférences en Sciences de Gestion, Institut de Management Public et de Gouvernance Territoriale (IMPGT), Université Aix-Marseille) qui a animé le débat avec Jo SPIEGEL (maire de Kingersheim, conseiller général du Haut-Rhin, président délégué de Mulhouse Alsace Agglomération et président de la Métropole Rhin-Rhône), Alexandre JARDIN (écrivain, cinéaste et porteur du projet citoyen Bleu-Blanc-Zèbre) et Hélène BALAZARD (ingénieur TPE, docteur en sciences politiques et spécialiste des questions de démocratie participative).

Un élu au coeur de la démocratie participative

Jo SPIEGEL a rappelé que la démocratie est un état d’esprit, une vision et qu’il appartient aux élus de susciter le pouvoir d’agir auprès des citoyens en donnant du sens, en élevant le débat public et permettant à chacun un grandissement personnel pour transcender les individualismes et s’imprégner d’une certaine spiritualité. Il convient pour cela d’avoir un rapport modeste au pouvoir afin qu’agisse une transformation personnelle du politique et qu’éclate la bulle de l’”entre-soi des élus”. Pourquoi ne pas cheminer ensemble vers la notion du bien commun à l’heure où la démocratie représentative est en péril? La démocratie ne s’improvise pas. C’est un processus lent, une fabrique de responsabilité, une maison de la citoyenneté pour fertiliser, donner du rêve, recevoir les marques d’indignation. Retrouvons l’Agora.

 Les vertus du Do Tank

Alexandre JARDIN milite pour le DO TANK. Développons des solidarités opérationnelles sur des projets dont l’urgence est collective. Parmi les chantiers les plus emblématiques: lire et faire lire, une initiative visant à accompagner les jeunes en difficulté avec la mobilisation de tous, qu’ils soient retraités, acteurs de l’économie sociale et solidaire, entrepreneurs, fonctionnaires…Edifions une solidarité nouvelle contre le chômage. Permettons à des jeunes de passer le permis de conduire pour renforcer leur employabilité moyennant 50 heures d’intérêt général. Pour cela, activons la ressource, accompagnons les publics cible de manière individualisée, mettons en place des actions concrètes. Essaimons les bonnes pratiques en proposant un bouquet de services avec le support d’une plateforme Bleu-Blanc-Zèbre. Facilitons l’accès au service public et faisons profiter la Nation des bonnes pratiques. Devenons de réels ingénieurs du débat public!

 La démocratie…lente!

Hélène BALAZARD concluera pour identifier les moyens de permettre à tous d’être des participants à l’instar des Community Organising d’outre Manche. Elle insiste sur la nécessité d’avoir,au sein de conseils participatifs des débats de restitution, des échanges construits et des règles de gestion notamment celles relevant de l’éthique de la discussion!

A quand l’auto-gestion citoyenne?! Il est sagement rappelé que le temps démocratique est un temps long…

 Pour revoir ou voir une partie des interventions des ETS

 

 

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.