Comment aborder les transformations du monde?

Etienne KLEIN, Président de l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie nous livre quelques réflexions sur notre manière de penser dans un monde en pleine transformation et aborde la notion de post vérité sous un nouvel angle. Nous vivons aujourd’hui divers changements: climatique,démographique,  transition énergétique, remise en cause d’une économie de marché mondialisée basée sur la seule efficience financière, essor de l’intelligence artificielle qui va induire de profondes modifications des métiers et de l’emploi, révolution du big data… Parallèlement, les modes de gouvernance sont tenus d’évoluer et les couleurs de la démocratie sont parfois en berne. La relation de confiance vis à vis des élus et de la démocratie représentative s’émousse. Les enjeux d’une participation citoyenne plus active, d’un débat public au coeur des préoccupations locales se renforcent.

Réapprendre à connaître…

Comment aborder cette transition? Etienne KLEIN, sur le champ théorique de la recherche scientifique, nous livre une vision que nous pourrions aisément transposer dans notre univers territorial. Il considère que la bataille entre les connaissances et les croyances en fait que commencer. Il milite pour un approfondissement de la connaissance. Pour éviter les idées reçues, apprenons à connaître, décortiquons le processus d’élaboration de la connaissance. Cela vaut pour la science comme pour tout diagnostic et projection. Evitons les à peu près, les analyses statistiques biaisées qui font aujourd’hui, par exemple ,de la fonction publique une cible exemplaire en matière de temps de travail, d’absentéisme. Avant d »aboyer », une analyse stable et objective s’impose. Pour éviter des erreurs d’interprétations et évaluer les marges de progression de manière fiable et sincère. Et s’il s’agissait d’une question de confiance, de temps (prendre le temps de l’analyse) à l’heure d’une extrême instantanéité et volatilité? Pausons…un peu pour mieux innover.

Article à LIRE ICI

Share.

Comments are closed.