Faites la fête…Boris Cyrulnik, psychiatre et psychanaliste, spécialiste d’éthologie clinique et bien connu pour ses travaux sur la résilience, nous engage en guise de réflexion de rentrée, à faire la fête et déployer de l’affection autour de nous!  Le tout pour contourner le burn out dans une société qui se déstructure, surinvestit la réussite sociale ( la réussite étant jugée selon Freud comme un bénéfice secondaire de la névrose…) et qui se désinvestit de la condition humaine.

 A la découverte des conspirateurs positifs…Mathieu BAUDIN, historien, prospectiviste, directeur de l’Institut des Futurs Souhaitables, nous alerte sur la révolution du 21è siècle en train de se réaliser. Il milite pour qu’un monde nouveau soit réinventé, le mythe de la croissance infinie dans un monde fini étant dépassé. Même si la terminologie peut paraître parfois pompeuse, le discours vise à mobiliser les âmes vers une économie du don, de l’intelligence collective, de modèles agiles dans nos organisations; à valoriser l’expérience de la connaissance. A promouvoir les expérimentations, le droit à l’erreur; à faire que nous passions de l’incantation à l’incarnation en constituant la confrérie des conspirateurs positifs… »Au pire, ça marche… »! A écouter ICI…

 Fini l’homo economicus…Olivier FREROT, Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, Dîplomé de l’Ecole Polytechnique, vice-recteur en charge du développement à l’Université Catholique de Lyon, nous livre dans un entretien à spectre large ses visions sur la modernité, la démocratie, le débat public (attention à ne pas écarter une partie du collectif!), l’économie participative et incite à retrouver la joie d’être ensemble afin de vivre en harmonie. La question de la rénovation des institutions publiques s’impose pour limiter les risques de « non fécondité »….A écouter ICI

 

Les collectivités locales (et pourquoi pas Territoriales ?) en chiffres 2017. A télécharger ICI.  Chacune et chacun pourra y trouver des chiffres clés actualisés, toujours utiles dans nos missions, tout en gardant à l’esprit que derrière ces chiffres aux apparences de neutralité objective, se cache bien des réalités différentes ! A peine publiés et ils sont déjà manipulés au gré des débats idéologiques, sur la place du secteur public local dans notre vie économique et sociale

 

 

Une idée de lecture en attendant une fiche de lecture plus détaillée sur notre site : l’excellent ouvrage de Stephen BOUCHER dirigeant du média en ligne ConsoGlobe.com, qui vient de publier « le Petit manuel de créativité politique, comment libérer l’audace collective », près de 400 pages pour découvrir les mécanismes de la créativité en politique, ses leviers, ses freins, mais également les innombrables exemples dans le monde, mais aussi en France, de réinvention de l’action publique, avec au cœur des dispositifs, des élans de créativité. Une mine d’informations, d’idées, d’expériences, les milles et unes façons de mettre la créativité au centre de l’intelligence collective et au service de l’intérêt général. Un livre financé grâce à une plateforme de financement participatif.

 

 Le rapport de l’Observatoire des Finances et de la Gestion Publique Locales 2017
Réalisé par la Direction des Etudes de la DGCL avec l’appui de la DGFIP et DGOM, ce rapport présente un état des lieux complet des fiances locales avec des résultats 2016 et certaines données 2017. A noter un dossier spécifique sur les effectifs de la FPT (p.49). les efforts se confirment sur les dépenses de fonctionnement (-0,2%), les ressources sont atones du fait de la baisse des dotations, l’épargne brute fait bonne figure (merci les Départements…) et l’investissement est toujours en baisse mais moins brutalement qu’à l’accoutumé. Un sursaut de l’autofinancement conjugué à la baisse des investissements conduit à un flux net de dette faible. Un encours de dette en augmentation…A lire ICI
 
 
Share.

Comments are closed.