Des baromètres en berne !Print

Le dernier baromètre de la Gazette des Communes sur le bien-être au travail confirme la lente et continue dégradation du moral des agents territoriaux, toujours attachés au service public, mais de plus en plus inquiets sur leur avenir et sur celui de la fonction publique en général.

Un constat à mettre en parallèle des baisses drastiques des dotations des collectivités territoriales, qui se traduisent immédiatement par des tensions sur la masse salariale. Il n’en faut pas plus pour affirmer que les politiques RH sont bien au cœur des défis des collectivités territoriales pour les prochaines années.

Le colloque de l’Association des DRH des Grandes Collectivités qui s’est tenu à Paris le 14 octobre a été l’occasion pour les participants de se pencher sur l’avenir des DRH, « véritables couteaux suisses » selon l’expression de son Président Johan THEURET. A lire l’enquête sur le DRH du futur ICI

Les défis à relever sont immenses, comme en témoigne également le baromètre RH des collectivités territoriales   publié par l’association des élus des villes moyennes « Villes de France ». On retient bien évidemment le rôle des réformes sur le fragile équilibre au sein des organisations impactées, Régions et intercommunalités notamment ; une certaine fébrilité sur le front social, avec les perspectives de réduction de la masse salariale et le douloureux sujet de l’absentéisme ; mais également une recherche de davantage de stratégie dans la conduite des politiques RH.

La transformation numérique en embuscade !

Parmi les défis à relever dans les années à venir, celui de la transformation numérique, encore appréhendée sous l’angle des outils, alors que c’est une transformation des organisations du travail qu’il faut mener. La digitalisation, ce n’est pas la dématérialisation des fiches de congés ! c’est bien plus une nouvelle façon de travailler individuellement et collectivement.

Il ne faut pas non plus oublier que la digitalisation des pratiques professionnelles induit aussi de nouvelles formes de surcharges de travail et peuvent donc conduire, si elle est mal appréhendée, à une détérioration de la qualité de vie au travail. Les débats actuels sur le temps de travail en sont l’illustration. A lire ICI un article qui détaille les conditions pour que les mutations du numériques améliorent la qualité de vie au travail.

Petite illustration des défis auxquels les DRH sont confrontés d’ores et déjà, celui de l’apprentissage et de la formation ! On parle beaucoup de l’agent « acteur de son parcours professionnel », mais au-delà de l’incantation, comment est-ce que l’on développe au sein des services formation, les outils pour permettre cette acculturation au savoir, voilà l’enjeu très bien exprimé dans cet article rédigé par Denis CRISTOL, Directeur de l’ingénierie des formations du CNFPT. A lire ICI

 

 

 

Share.

Comments are closed.